Rechercher

Terrazzo, Granito... On en parle souvent, mais quelle différence?

La mise en oeuvre de ce revêtement décoratif a été le domaine privilégié et même réservé des artisans du Frioul en Italie de ces six derniers siècles.

Ils avaient développé une incontestable expertise, le fruit d’un savoir faire traditionnel et ancestral transmis de génération en génération.






A tel point que les secrets étaient gardés par une  confrérie patriarcale: « i terrazzieri », une sorte de chambre syndicale.

L’entre-deux guerres et la vague « Art-Déco » des années 1920-1930 a vu l’exportation de ce savoir-faire vénitien dans toute l’Europe du Nord.



Les marbre des mosaïques ou la recherche obstinée des couleurs

En effet, à l'époque de l’Art Nouveau, en marge de la grande marbrerie, s'est développé une filière de récupération des sous-produits du débitage et du façonnage.


Dans un souci de rentabilisation bien compréhensible, on réutilisait le moindre fragment, jusqu'à la poudre elle-même (elle étaient notamment employée pour réaliser des mastics de remplissage des cavités du marbre mais aussi pour fabriquer des mélanges complexes - de type stuc-marbre.)


Entre ces deux extrêmes - bloc et poudre - , les morceaux étaient débités en petits cubes pour mosaïque ou grossièrement broyés pour colorer des sols réalisés à la mode vénitienne ou des granitos. On retrouve en dominante les trois couleurs de grande marbrerie : noir du pays, rouge de Rance, griotte, royale ou Byzantin, blanc de Carrare.


Si de nombreux sols, cimaises et escaliers ont été réalisés en granito coulé « in-situ » dans les années 1920/1930, le procédé a cédé la place dans les années 1950/60 à une mise en oeuvre sous forme de dalles préfabriquées 20×20 ou 30×30 le plus souvent.

Force est de reconnaître que, si la robustesse de ces dalles est indéniable, en revanche, le coté original et créatif de la matière y a beaucoup perdu.




Mais quelle différence entre le Granito et le Terrazzo?


Dans le Granito, les granulats sont mélangés dans la masse avant d'être coulé au sol. Dans le Terrazzo, les granulats sont semés en surface une fois la couche, le liant coulé au sol. Cette différence permet dans le cas du Terrazzo d'augmenter la densité, les motifs, la composition des granulats dans une zone déterminée.

Terrazzo Tsari coloris terracotta © Couleurs & Matières

Logo Kalman interior.png

Kalman Interiors - Architecte d'intérieur & Patrimoine à Bruxelles, Luxembourg et Paris

  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle