Rechercher

Les pignons anciens

Les maisons anciennes étaient généralement étroites (4 à 5 mètres en moyenne). L’ arrête de leur toit présentaient deux pentes perpendiculaires à la voirie - ce qui avait pour conséquence de terminer la façade par un triangle: le pignon.





Ce type de maison est inconnu dans les pays méridionaux (les toits pentus sont plus adaptés aux climats pluvieux) et interdit après 1703, suite aux querelles de voisinage qu’il provoquait. En effet, l’écoulement des eaux se faisait vers le mur mitoyen...


Le pignon est, à Bruxelles, le symbole de la maison ancienne.



Parfois simple, il est souvent décoré de façon plus ou moins chargée et reflète les styles en vigueur à l’époque: simple triangle à l’époque gothique, il devient à gradins à la Renaissance, s’orne de volutes et de vasques pendant la période Baroque, puis de statues ou de groupes allégoriques.







Aux XVIIIe et XIXe siècles, alors que le toit perpendiculaire à la voirie est interdit, on construit encore de faux—pignons purement décoratifs, masquant un toit qu’ils ne soutiennent plus.

Logo Kalman interior.png

Kalman Interiors - Architecte d'intérieur & Patrimoine à Bruxelles, Luxembourg et Paris

  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle